Festival jazz en Bretagne - août 2017

 

Accueil
Histoire en images et vidéos
Programmation 2017
Billetterie & Boutique
Informations pratiques
Tremplin & Master Class
Newsletter
Contact
Partenaires
Jazz ailleurs



Programmation 2017





SAUF INDICATION LES CONCERTS SE DEROULENT AU THEATRE DE VERDURE > SITE COUVERT

Télécharger la programmation 2017
VENDREDI 4 AOUT

19H30 Nebia Trio
Alexandre Armand : Saxophone / Joris Prigent : Clavier/ Julien Masse : Batterie

Lauréat du Tremplin Jazz in Langourla 2016, un power jazz trio instrumental issu du pays rennais qui interprète ses compositions originales. Une musique d’improvisations et d’énergie débridée : Entre ombres et lumières, aux atmosphères planantes et dynamiques.

21H00 Daniel Givone - Solo
Daniel Givone : guitares

Daniel Givone pratique la guitare comme il vit : totalement et avec le sens de l’amitié qui en découle, avec la liberté qu’il engendre. La guitare collée aux doigts depuis toujours, il a expérimenté toutes sortes de musiques ; du jazz manouche au be bop, du rock au blues, de la musique Népalaise qu'il affectionne tant aux musiques ethniques. Le guitariste est également pédagogue : créateur de deux méthodes pour guitares manouches et chroniqueur au sein de l'équipe du magazine "Guitare Part" pendant une douzaine d'années.
Daniel Givone est notamment reconnu et apprécié pour ses solides compositions originales à l’inspiration variée n’oubliant jamais la belle mélodie et les phrases qui chantent. De l’acoustique à l’électrique, il s’exprime dans tous les univers musicaux, guidé par le plaisir de jouer. En 2013, il crée un répertoire entièrement solo : il possède la maîtrise de son instrument et peut peindre à l'infini les couleurs de l'âme de sa musique. Improvisations autour de thèmes qu'il crée ou qui lui sont chers, Daniel Givone nous entraîne dans son univers pour venir chatouiller en rêves nos oreilles grandes ouvertes.







22H30 Rhoda Scott "Lady" Quartet
Sophie Alour : saxophone ténor / Géraldine Laurent : saxophone alto
Rhoda Scott : orgue hammond / Julie Saury : batterie


Maîtrise, énergie et timbres caractéristiques, Rhoda Scott reste un mythe vivant de l’orgue Hammond. A l’issue de sa formation, Rhoda Scott possède un talent complet qui la rend aussi à l’aise dans la musique classique que dans le jazz, le gospel ou le blues. Cette ambassadrice de l’orgue Hammond aura joué avec les plus grands : Ray Charles, George Benson, Count Basie, Ella Fitzgerald… Rhoda Scott enthousiasme un large public à travers le monde entier depuis 40 ans. Elle continue (toujours pieds nus conformément à sa légende) à faire groover en assurant un swing bluesy, aéré et percutant… Avec en sus son large sourire et une grande générosité pour mettre en avant la nouvelle génération de musiciennes, formant son Lady Quartet. Un quartet composé de femmes, générations confondues, réunies par le jazz, pour faire vivre un groove intemporel, avec talent, swing et générosité. Cette formation est née un soir au Sunset en 2007. L’histoire d’amour continue avec la présentation du CD “We free queens”. Groove et swing à l’infini.




Jam session animée par Vincent Blanchet Trio au Pub Le Narguilé à partir de 23h



SAMEDI 5 AOUT
Tremplin blues jazz au Pub Le Narguilé – 11H30 à 16H
voir la programmation

19H00 Vincent Blanchet Trio
Vincent Blanchet: chant, contrebasse / Lise Van Dooren : clavier / Olivier Pellan : batterie

Autour d'un répertoire Jazz chanté. De Chet Baker, Charles Mingus à Monk, des chansons des années swing aux mélodies du hardbop, ils explorent et revisitent avec finesse ce répertoire si riche en rythmes et en harmonies.

20H30 Vincent Peirani et Emile Parisien
Vincent Peirani : accordéon / Emile Parisien : saxophone

Vincent Peirani et Emile Parisien étaient faits pour jouer ensemble : ces deux musiciens inventifs éprouvent le même plaisir à expérimenter et à improviser. L'accordéoniste et le saxophoniste se sont rencontrés en 2009 grâce au batteur Daniel Humair. Leur premier album Belle Epoque est un formidable duo. Ce qui devait être un hommage à Sydney Bechet se révèle comme le manifeste musical de deux trentenaires. Peirani et Parisien signent chacun deux compositions et font souffler un vent de jeunesse sur les morceaux du répertoire de Bechet. A écouter ces deux musiciens et la façon dont ils repoussent les limites de leurs instruments, on en oublierait que ce dialogue passionnant ne repose que sur un accordéon et un saxophone soprano. Ce duo « respire, à pleins poumons, un parfum de bonheur » - jazz magazine






22H00 Julie Saury Sextet - Hommage à Maxim Saury
Philippe Milanta : piano / Aurélie Tropez : clarinette / Frédéric Couderc : saxophones
Shannon Barnett : trombone, chant / Bruno Rousselet : contrebasse / Julie Saury : batterie


Julie Saury, batteuse, a de qui tenir : elle est la fille d'un fameux clarinettiste, un maître du swing, à qui elle vient de dédier un disque : Maxim Saury, l'un des symboles du « revival » du jazz Nouvelle-Orléans à Saint-Germain-des-Prés, pour les années 1950 et 1960. « For Maxim a Jazz Love Story » est la rencontre passionnée et enthousiaste des standards universels du jazz et des codes d’aujourd’hui. Julie Saury est une side woman recherchée qui a eu l’occasion de jouer avec de nombreux musiciens tels que, Teddy Edwards, Spanky Wilson, Sarah Lazarus, Johnny Griffin, Daniel Roméo, Rhoda Scott… Membre du Grand Orchestre du Splendid, elle réunit autour d’elle une équipe talentueuse et soudée dans un hommage swing qui prend la liberté de bousculer gentiment les codes jazz « old School ».




Jam session animée par Vincent Blanchet Trio au Pub Le Narguilé à partir de 23h



DIMANCHE 6 AOUT
Tremplin blues jazz au Pub Le Narguilé – 11H30 à 16H
voir la programmation

18H30 Les stagiaires de la Master Class autour de Daniel Givone
Chaque année depuis 2008, Jazz in Langourla accueille une Master Class guitare manouche. Cette année, autour de Daniel Givone, un concert leur est proposé en ouverture de soirée. Inspiré dès ses premières notes par le jazz manouche qui colore toutes ses compositions, Daniel Givone choisit de se consacrer à cette musique. Soliste, il inscrit son nom dans le paysage de la scène manouche et est adopté par ses frères comme un héritier naturel de Django Reinhardt

20H00 Selmer #607 - « Anniversary Songs »
Solistes : Adrien Moignard, Sébastien Giniaux, Antoine Boyer
Contrebasse : Jérémie Arranger / Guitare rythmique: Maximilien Ghali Hadefi


Initiée en 2008, cette aventure qui rassemble le gratin du jazz manouche issu de la jeune génération autour du mythique instrument popularisé par Django Reinhardt en est à son troisième opus. Le bien nommé « Anniversary Songs » célèbre les 70 ans de cette fameuse guitare numérotée 607, fabriquée dans l’atelier Selmer en 1946, sur laquelle s’expriment les différents solistes du projet. Solidaires de celui-ci depuis l’origine, les principales personnalités réunies, Adrien Moignard, Rocky Gresset, Sébastien Giniaux, devenues entre-temps des figures majeures du style, accueillent pour l’occasion un nouveau venu, en la personne d’Antoine Boyer, étoile montante de la guitare acoustique jazz et classique française dont la présence s’imposait. « L’école française de guitare jazz a de beaux jours devant elle. De génération en génération, elle mûrit comme un grand cru, à l’image d’une nouvelle cuisine qui jamais n’oublie ses racines. » - Django station





21H30 The Glossy Sisters
Chants, beatbox, bodypercussions : Lisa Caldognetto / Marion Chretien / Claudine Pauly
Contrebasse : Damiens Larcher


The Glossy Sisters, à peine croisées déjà inoubliables. Sexy et d'un talent fou. Voix tressées les unes aux autres, accents cuivrés, acidulés, hauts perchés, danse des octaves, charpente jazzy, percussions mutines inventées avec les moyens du corps, dentelle serrée des arrangements: le tout accompagné, sous le tempo bourré d'énergie et le coeur battant de la contrebasse. Mais un trio vocal ne se suffit pas à lui-même s'il n'a pas son identité. Les Glossy Sisters ont construit la leur sur la diversité et jouent à la marelle d'un genre à l'autre, de Piaf à Beyoncé, de Boris Vian à Katy Perry dont «I kissed a girl» est devenue leur chanson fétiche. Doublement récompensées - Prix du jury à l'unanimité et prix du public - au Concours International Crest Jazz Vocal, les Glossy passent la vitesse supérieure cette année avec la sortie de leur premier disque "Babillage" et une belle tournée. Les Glossy Sisters ? C'est peu de dire qu'elles nous chantent.




Jam session animée par Vincent Blanchet Trio au Pub Le Narguilé à partir de 23h



 
site internet association
JAZZ IN LANGOURLA